LES CASSETTES ANALOGIQUES

La famille des VHS

 

Le format cassette VHS est lancé en 1977 par la marque japonaise JVC pour le grand public. Ces cassettes commercialisées offraient une durée d'enregistrement s'étendant de 30 minutes (E-30) jusqu'à 240 minutes (E-240).

 

Cependant, la durée d'enregistrement indiquée peut-être dépassée. Petite explication:

En Europe, le format vidéo standard s'établit à une vitesse de 25 images/secondes, contre les 30 images/secondes du format NTSC américain. Le défilement de la bande est donc plus rapide en Amérique, et par conséquent, réduit la durée d'enregistrement.

Mais certains magnétoscopes peuvent enregistrer et lire à demi-vitesse : c'est le Long Play (LP). 

La bande peut multiplier ainsi par 2 ou par 3 sa durée! En Europe, la durée peut être portée par le même système. Cette augmentation de durée se fait néanmoins au détriment de la qualité.

 

C'est pourquoi nous ne pouvons que vous proposer un devis estimatif de votre commande: vos cassettes peuvent ne pas être remplies (durée d'enregistrement inférieure à celle indiquée sur la cassette) ou au contraire, dépasser la durée d'enregistrement indiquée du fait de son enregistrement en Long PLay.

 

N.B. : le Long Play reste plutôt rare, fiez-vous à la durée indiquée sur vos cassettes (E-30; 60; 90...)

 

Le VHS-C et le S-VHS

 

Dans la famille des VHS, je demande le compact !

 

Plus petits, plus légers, les caméscopes sont miniaturisés pour être embarqués plus facilement dans les expéditions des consommateurs. Les cassettes elles aussi rapetissent, et deviennent environ deux fois plus petites que les cassettes VHS standard

 

La durée d'enregistrement est toutefois plus faible, puisqu'elle ne dépasse pas les 60 minutes.

 

Les magnétoscopes ne changent pas, on crée des adaptateurs mécaniques pour lire les cassettes VHS-C dans les magnétoscopes des VHS standard.

 

 

Le S-VHS est une version perfectionnée du VHS

 

Elle se caractérise par une amélioration très sensible de la qualité de l'image:

  • La définition passe de 240 lignes pour la VHS standard à 400 lignes pour le S-VHS;
  • La chrominance (informations des couleurs) et la luminance (informations de la luminosité) sont traitées séparément.

 

Pour ceux qui aiment allier qualité et légèreté, le S-VHS existe aussi en version compact:  le S-VHS-C. Ce type de cassette a néanmoins besoin comme le VHS-C d'un adaptateur mécanique pour être lu dans les magnétoscopes VHS standards.

 

Le 8mm

Le 8mm est commercialisé une dizaine d'années après le VHS par le japonais Sony.

 

Les cassettes, plus compactes grâce aux 8mm de largeur, devaient faire de la concurrence aux formats VHS et Betacam très en vogue. Son point fort: la composition de sa bande magnétique.

Composée de particules métalliques beaucoup plus fines que les particules d'oxyde utilisées jusqu'alors, cette bande permet l'enregistrement d'une plus grande densité d'informations sur un espace réduit (8mm de largeur contre les 12,7mm du VHS). Ce format offre une durée d'enregistrement de 120 minutes.

 

Le HI8

Le HI8 est au 8mm ce que le S-VHS est au VHS.

 

Cette évolution du format 8mm est également caractérisée part un traitement séparé des signaux de chrominance et de luminance, et une amélioration de la résolution (qui passe de 250 lignes pour le 8mm à 400 lignes pour le HI8).

 

 

JE SOUHAITE UN DEVIS POUR METTRE MES CASSETTES SUR DVD, SUR UNE CLÉ USB OU UN DISQUE DUR EXTERNE.

 

 

La révolution du numérique

Le Digital Video

 

En Juillet 1993, quatre concepteurs de support vidéo dont Philips et Sony annoncent leur alliance pour créer le premier format d'enregistrement numérique ! C'est une révolution pour les entreprises du domaine audiovisuel, qui s'activent auprès de ce consortium historique.

 

D'abord, le DV est un format totalement numérique qui supporte les copies direct sans dégradation. Ensuite, même si le S-VHS et le HI8 ont apporté des améliorations par rapport à leurs prédécesseurs, le DV les surpasse largement sur la qualité d'image. En effet, utilisant une bande de largeur de 6,35mm, elle passe juste devant le format 8mm en offrant une qualité d'image supérieure puisque la résolution passe de 400 à 500 lignes. La densité d'enregistrement est la plus élevée jamais obtenue sur une bande magnétique.

 

En bref, en alliant compacité, qualité et coût d'exploitation, le format Digital Video convient aussi bien au grand public qu'aux professionnels. Ils en verront d'ailleurs diverses déclinaisons proposées par JVC, Sony et Panasonic,  bénéficiant toutes d'améliorations plus ou moins significatives, telles que le DVCAM ou encore le DVCPRO-HD.

 

Ces cassettes ont une durée d'enregistrement maximale s'élevant à 60 minutes.

Les déclinaisons du DV

 

Il existe de nombreuses déclinaisons du format DV, dont les Mini DV, les DVCAM ou encore le Digital8.

 

Le Mini DV est un format qui permet d'enregistrer un film avec une faible compression, pour ensuite la transférer sur un ordinateur et l'éditer. Ces supports sont également réputés pour être fiables et ont une bonne conservation dans le temps, à condition d'être correctement stockés (sans chaleur, humidité, lumière...)

 

Le DVCAM est une déclinaison "professionnelle" du DV. Souvent utilisé dans les grandes institutions de montage ou pour des reportages, il a un point de différence important avec le DV : sa densité d'informations sur la bande. En effet, La bande de la cassette défile plus rapidement qu'une DV standard, enregistrant donc plus d'informations et créant ainsi une meilleure qualité d'image. Cependant, comme la bande défile plus vite, la durée d'enregistrement devient donc plus faible : environ 40 minutes.

 

 

Le Digital 8 enfin, est lancé en 1999 par Sony pour le grand public. 

 

Ce format crée un lien entre le DV et le 8mm/HI8. Il reprend les procédés du DV pour le traitement de la vidéo et de l'audio numérique, mais sur un support de cassette HI8

 

Ces deux spécifications permettent une compatibilité de lecture des anciennes cassettes analogiques 8mm et HI8, avec une qualité numérique DV.