Techniques de transfert de diapositives

 

L'ère du numérique ne touche pas seulement la vidéo, mais aussi les photos. Les diapositives, négatifs, plaques de verre... autant de supports précieusement conservés, souvent oubliés, et parfois abîmés. Vous souhaitez entreprendre ce travail d'archivage vous-même, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Enov Transfert vous présente quelques techniques pour vous former à la numérisation-maison. Mais attention, patience et rigueur sont de mises pour ce travail de titan !

Avant toute chose...

 

A vos marques, prêts ... triez !

 

La numérisation est avant tout un travail d'archivage. Classez vos diapositives par année ou événement : vous vous y retrouverez plus facilement après le transfert. Afin d'éliminer un maximum de poussière, nous vous invitons à nettoyer vos diapositives avant de les numériser.

 

Si vos diapositives sont en bon état et que votre outil de capture fonctionne aussi, vous avez presque tout pour le transfert de vos photos !

Le scanner de diapositives

Prix

A partir de 50€ neuf, en fonction des marques.

 

Système 

Disposez vos diapositives sur les portes-films, cadrez vos images et lancez le processus.

La projection

Prix

Variable en fonction des outils de capture

 

Système

Projetez vos images sur un calque blanc et lisse à l'aide d'un projecteur de diapositives, et photographiez-les avec un appareil photo.

Le duplicateur de diapositives

Prix

Entre 20€ et 100€

 

Système

Fixez l'adaptateur sur votre appareil photo numérique, et photographiez vos diapositives une fois placées dans l'insert prévu à cet effet.

Le scanner de diapositives

 

 

Fonctionnement

 

Après dépoussiérage de vos diapositives, disposez-les dans les portes-films prévus à cet effet. Réglez le cadrage de vos diapositives grâce à des rails crantés, et lancez la numérisation.

 

D'un point de vue technique, le scanner de diapositives est un procédé généralement fiable pour la sauvegarde de vos photos. Simple et économique, il permet de recopier vos images avec une qualité correcte.

 

Cependant, il vous faut clairement définir les exigences de votre projet : quelle qualité vous souhaitez, est-ce pour regarder sur écran, tirer des exemplaires, quel temps maximum voulez-vous y consacrer, quel volume avez-vous à numériser ?

En choisissant un scanner de diapositives entrée de gamme à 50€, vous n'aurez qu'un processus de copie de vos images. Vous n'aurez pas la possibilité de retoucher vos photos directement. Prenons une diapositive sombre par exemple, vous ne pourrez pas modifier l'exposition et récupérer de détails, à moins de la retravailler en post-production, ce qui demande quelques connaissances, et ne garantie pas la qualité du fichier de sortie.

 

Outre ce rapport qualité/prix, il faudra vous montrer très patient avec cette technique. La rengaine des utilisateurs de scanners sur l'aspect chronophage du processus est incontournable ! A l'instar de ce Rollei ci-joint, vous ne pourrez numériser vos diapositives que par lot de six.

 

Vous pouvez également opter pour un scanner à-plat pour le transfert de vos diapositives/négatifs. Les prix de départ pour un scanner entrée de gamme neuf démarrent à moins de 100€. Comme pour le petit scanner, le rapport qualité/prix dépendra de vos exigences. Préférez un scanner haute résolution capable de numériser à 1200 ou 2400 dpi (plus cher, mais la qualité est supérieure). Les connaissances des termes de la photographie facilitent nettement la prise en main des logiciels de capture, telles que la résolution, l’échantillonnage, et les formats de compression.

Enfin, soyez également patient avec ces scanners : plus la résolution sera haute, plus le temps de numérisation sera long. 

La projection

 

Fonctionnement

 

Comme indiqué plus haut, cette technique consiste à photographier l'image que vous projetez.

Aussi simple que cela puisse paraître, cette méthode est aussi la plus destructrice en terme de qualité.

 

Voici quelques conseils pour limiter les dégâts :

Projetez votre image de manière à ce que celle-ci ne soit pas trop grande. Si votre projecteur est éloigné de votre calque, vous perdrez de la luminosité sur votre image. Si celle-ci est sombre, le temps de pose lors de la capture sera plus long, et peut conduire à une déformation de l'image (flou).

L'axe de position de l'appareil photo est également déterminant pour éviter le défaut de parallélisme (image en trapèze) : placez votre appareil de manière à obtenir une image avec quatre coins perpendiculaires.

 

Si vous avez déjà les outils, à savoir un projecteur de diapositives, un appareil photo numérique (APN) et un écran blanc et lisse,  cette solution est simple et économique. Cependant, nous vous déconseillons cette technique si vous souhaitez une certaine qualité des fichiers de sortie.

 

Le duplicateur

 

Fonctionnement

 

Cette méthode consiste à photographier l'image au plus près de l'objectif, éclairée par une lumière extérieure. Un système ingénieux qui permet de réduire la perte d'informations sur la netteté et la luminosité lors de la photographie.

 

A l'instar de la méthode #2, cette solution convient au petits portes-monnaies, si vous avez déjà un bon matériel, à savoir : un appareil photo numérique (APN), le duplicateur, une source de lumière extérieure (Soleil, lampe...). Préférez un éclairage équilibré, qui s'approche du blanc pour réduire l'aspect jauni des diapositives, souvent marquées par les aléas de conservation et du temps.

 

Cette méthode est intéressante au niveau du budget et de la qualité, mais cela reste un travail de longue haleine puisqu'il faut prendre en compte la mise en place manuelle et individuelle des diapositives dans l'insert du duplicateur !

En conclusion, seuls les plus téméraires (et les plus patients ! ) d'entre vous se lancerons dans le transfert de diapositives. Les deux dernières méthodes demandent en plus une certaine compétence de bricolage et de connaissance de l'optique.
Mais ne vous y trompez pas, la qualité sera toujours inférieure à un travail en laboratoire. Outre le temps des différents réglages (écran, APN, logiciels...), comptez aussi le temps de dépoussiérage (avant la numérisation), et sur votre logiciel (en post-production). Les grains de poussière et rayures sont vite visibles, surtout si vous photographiez vos diapositives de près. Vous aurez aussi un travail de colorisation si vous souhaitez redonner de la dynamique et du piqué à vos souvenirs. Cela nécessite des compétences en post-production d'image. N'oubliez pas que vous passez d'un support analogique à un support numérique : le transfert suppose toujours un perte de qualité plus ou moins élevée.

Passez par des professionnels

 

Pour obtenir la meilleure qualité possible lors de la numérisation de vos diapositives

 

Chez Enov Transfert nous utilisons une technique développée en interne qui, de part notre expérience en tan que photographes professionnels, nous permet d'obtenir des rendus de très bonne qualité grâce à l'utilisation de matériel professionnel et à notre savoir-faire. La numérisation de vos diapositives sur clé USB ou disque dur se fait directement dans nos locaux situés près de Lyon

 

En fonction de la qualité de numérisation que vous souhaitez, vous pourrez faire imprimer vos diapositives numérisées jusqu'au format 60x90 cm !

 

 

Demandez un devis